Actualité réseau

Fuzzy Logic Robotics rend la robotique agile chez MBDA

Publié le 10 mai 2022

Fuzzy Logic utilise le jumeau numérique pour faciliter la programmation des robots industriels

 

Programmation d’un décapant laser à la volée, avec un opérateur non roboticien

Fuzzy Logic a développé Repplix™, une extension de son logiciel Fuzzy Studio™, en coopération avec MBDA.

Un dispositif d’apprentissage portable, contrôlé par l’opérateur à l’aide de sa connaissance de la tâche d’application, enseigne au logiciel Repplix™ le premier alignement laser. Une fonction de surveillance, réalisée via un jumeau numérique en temps réel de l’installation robotique créée dans Fuzzy Studio™, prend en compte la surveillance des collisions et la faisabilité de la trajectoire dans l’environnement du robot. Les paramètres d’alerte sont configurés. La capture de trajectoire combine plusieurs paramètres de processus tels que le déclenchement laser et la puissance. L’opérateur, qui n’est pas roboticien, a également la possibilité de modifier la trajectoire et les paramètres du processus via l’interface graphique, même après la phase d’apprentissage.

Puis, à partir de ce jumeau numérique, le cycle est lancé et le robot se déplace avec le laser, guidé par la capture précise de la trajectoire apprise de l’opérateur. La vitesse à laquelle le robot fonctionne est fixée directement dans le logiciel, elle peut différer de la vitesse en phase d’apprentissage. Le cycle est exécuté de manière autonome par le robot, sans avoir besoin de la supervision d’un opérateur. Le même processus, qui ne prend que quelques minutes, est effectué pour chaque nouvelle série de moules.

 

Repplix™ est une solution logicielle différente, particulièrement adaptée à la robotisation de processus industriels comme ceux-ci

La solution ainsi développée est exécutée avec une précision millimétrique et peut être étendue à des applications encore plus exigeantes à l’avenir. L’opération manuelle peut être reproduite facilement car le dispositif d’apprentissage est la représentation de l’outil réel et n’est pas directement lié au robot. L’opérateur gère lui-même l’exécution et la planification du mouvement grâce au logiciel et aux alertes paramétrées.

Le temps nécessaire à la programmation de l’opération de nettoyage du moule passe de quelques heures à quelques minutes seulement. La productivité est augmentée par l’automatisation de l’opération de nettoyage et les risques pour l’opérateur sont réduits. Cela rend la robotisation de cette opération rentable, tant sur le plan HSE qu’économique.

Semaine de l’Emploi Agroalimentaire – Du 14 au 18 novembre 2022

Opération « Semaine de l'Emploi Agroalimentaire »   Du 14 au 18 novembre 2022, se déroule...

Lire la suite

DEGMY : « La plastronique aide nos clients à faire différent et mieux »

Plastronique : Quand l'électronique valorise la plasturgie Interview de Nicolas Jacquemin : "La plastronique aide nos...

Lire la suite
Haut de page
Fermer

Rechercher n'importe quel terme