Le parachèvement robotisé : levier de performance et de compétitivité

Le parachèvement robotisé :
levier de performance et de compétitivité

La robotisation apparait comme une réponse intéressante au process de parachèvement des pièces industrielles : amélioration de la productivité, réduction des troubles musculo-squelettiques (TMS) des personnels qui travaillent dans les ateliers et solution alternative à la pénurie de compétences auxquelles sont confrontés les industriels. De plus, la baisse des coûts des robots et leur plus grande facilité de programmation et d’utilisation change aujourd’hui la donne et beaucoup de dirigeants de PME et ETI s’interrogent sur cette opportunité d’automatisation du parachèvement de leurs pièces

Le parachèvement robotisé

La robotisation apparait comme une réponse intéressante au process de parachèvement des pièces industrielles : amélioration de la productivité, réduction des troubles musculo-squelettiques (TMS) des personnels qui travaillent dans les ateliers et solution alternative à la pénurie de compétences auxquelles sont confrontés les industriels. De plus, la baisse des coûts des robots et leur plus grande facilité de programmation et d’utilisation change aujourd’hui la donne et beaucoup de dirigeants de PME et ETI s’interrogent sur cette opportunité d’automatisation du parachèvement de leurs pièces.

Le parachèvement robotisé : levier de performance et de compétitivité

C’est dans ce cadre que Proxinnov, animateur de la filière française de la robotique industrielle, a organisé un « RDV Tech » dédié à cette thématique de parachèvement robotisé pour apporter un éclairage et une acculturation à ses visiteurs en leur proposant des démonstrations et des conférences sur les applications possibles.

En s’appuyant sur sa cellule de parachèvement robotisé mise en place au sein de son Usine Pilote, Proxinnov permet à ses adhérents, intégrateurs et clients industriels finaux, de tester différentes solutions et de conforter ainsi leur choix avant tout investissement. Conçue autour d’un robot et d’un ensemble d’équipements dédiés au process, elle peut être utilisée pour des opérations de polissage et de ponçage de pièces diverses (matériaux, géométrie) et permet notamment de préciser les différents paramètres de parachèvement (outillages, consommables, paramètres process). Elle permet de confirmer les scénarios envisagés en termes de maintien en position de la pièce et d’accessibilité du robot sur l’ensemble du cycle de tester les approches de travail en configuration « pièce portée » ou « pièce fixe » et de valider le contrôle qualité des pièces parachevées. La bonne robotisation du parachèvement implique que le robot soit capable de garantir le maintien de l’effort durant l’intégralité du cycle, que la programmation des trajectoires surfaciques soit facilitée et que les consommables avec différents niveaux de finesse puissent être changés de manière automatique.

Le parachèvement en quelques mots ?

Le parachèvement en quelques mots ?

Dans le secteur industriel, il ne suffit pas de disposer d’une pièce faite avec le bon matériau (métallique, composite, par exemple). Il faut surtout que sa finition corresponde parfaitement à son usage. Pour arriver au résultat, il faut passer par ce qu’on appelle le parachèvement. Le parachèvement est donc l’opération qui consiste à s’atteler à la finition d’une pièce, quelle que soit sa matière afin qu’elle puisse devenir fonctionnelle ou permette de passer à une étape suivante dans le process de fabrication.
Ainsi, on regroupe sous le terme parachèvement l’ensemble des opérations de finition d’une pièce ou d’un sous ensemble de pièces en fin de production ou entre différentes étapes de fabrication pour la mise en œuvre de procédés de détourage, perçage, ébavurage, meulage, ponçage, usinage, polissage ou de traitements de surface.

Quels avantages pour les PME et ETI ?

Robotiser pour augmenter la productivité et répondre aux enjeux RH des PME-ETI

Certaines applications (détourage, perçage, traitements de surface…) sont robotisées pour répondre aux besoins de répétabilité et maitrise de la traçabilité et garantir la réduction des erreurs, uniformiser des tâches et respecter les exigences en matière de qualité.

D’autres opérations réalisées manuellement sont de plus en plus automatisées pour réduire la pénibilité pouvant engendrer des troubles musculosquelettiques (TMS) : pour des applications de ponçage, polissage et ébavurage, l’automatisation peut permettre de diminuer les efforts physiques intenses et répétitifs, réduire les postures pénibles et améliorer l’ergonomie.

Par ailleurs, les PME et ETI, en proie à une pénurie de compétences grandissante, voient dans la robotisation du parachèvement une solution prometteuse.

Robotiser le parachèvement, d’autres avantages incontestables pour les entreprises :

Les avantages pour une PME ou une ETI sont nombreux :

  1. Amélioration de la productivité et de la rentabilité : Le parachèvement robotisé permet de réduire les temps de cycle, d’augmenter la cadence de production et de minimiser les erreurs humaines.
  2. Amélioration de la qualité des produits : Les robots garantissent une précision et une répétabilité accrues dans les opérations de parachèvement.
  3. Réduction des risques et des accidents du travail : L’automatisation des tâches dangereuses ou pénibles permet de protéger les opérateurs.
  4. Flexibilité et adaptabilité : Les solutions robotisées peuvent être facilement reprogrammées pour répondre aux besoins changeants de la production.
  5. Meilleure traçabilité des produits : Les robots peuvent collecter et stocker des données en temps réel sur chaque produit, ce qui permet d’améliorer la traçabilité et la qualité.

Le parachèvement robotisé est une technologie accessible aux PME et ETI, qui peut leur apporter de nombreux avantages concurrentiels :

  • Compétitivité accrue : Les PME et ETI peuvent rivaliser avec les grandes entreprises en termes de productivité et de qualité.
  • Innovation et développement : Le parachèvement robotisé peut libérer du temps et des ressources pour se concentrer sur l’innovation et le développement de nouveaux produits.
  • Amélioration de l’image de marque : L’adoption de technologies modernes peut améliorer l’image de marque de l’entreprise et renforcer la confiance des clients.

Les enjeux avant toute mise en place d’une solution de parachèvement robotisé sont les suivants :

  • Définir les besoins et les objectifs : Quelles tâches automatiser ? Quels sont les objectifs en termes de productivité, de qualité et de rentabilité ?
  • Analyser l’investissement financier : Quel est le coût d’une solution robotisée ? Et quel retour sur investissement l’entreprise peut-elle espérer ?
  • Choisir des partenaires fiables et expérimentés : Quels sont les bons fournisseurs et intégrateurs qui disposent d’une bonne connaissance du secteur d’activité et qui peuvent proposer une solution adaptée aux besoins pour la mise en œuvre d’une cellule robotisée et un assemblage des différentes technologies ?

Quels sont les principaux acteurs du marché ?

Il existe plusieurs typologies d’acteurs sur le marché qui travaillent main dans la main pour construire la meilleure solution qui répondra aux enjeux des industriels.

Parmi ces acteurs, on peut citer :

  • Les fabricants de solutions dédiées de parachèvement comme Isybot
  • Les fournisseurs de consommables et d’outillages intégrables sur les robots comme 3M
  • Les éditeurs de logiciels comme Cenit avec FastSuite Edition 2, FuzzyLogic, RobotMaster

Proxinnov est votre partenaire de choix pour vous accompagner dans votre solution de parachèvement robotisé

Proxinnov guide et conseille les PME et ETI dans les phases d’avant-projet : définition des différentes étapes à mettre en œuvre et du cahier des charges, prise en compte des différents verrous technologiques, identification des solutions existantes sur le marché et écriture d’un scénario d’automatisation si pertinent.

Ingénieur en robotique industrielle, Valentin témoigne de son expertise en parachèvement robotisé
Valentin Bonneau

Ingénieur robotique

« Nous ne faisons pas de préconisations systématiques de mise en œuvre de solutions robotiques. Le process de parachèvement est un process délicat où le ressenti du geste est important. Même si le process reste globalement le même – qu’il soit manuel ou robotisé, l’enjeu de la robotisation va être de se rapprocher de la gestuelle manuelle et l’adaptabilité de la main pour obtenir un rendu satisfaisant. L’enjeu du parachèvement est souvent un enjeu esthétique mais peut aussi correspondre à un besoin pratique pour un moule d’injection plastique par exemple ou un besoin de sûreté/sécurité comme l’élimination de bavures ou d’échardes : comment rendre une pièce métallique lisse ou brillante, comment poncer une pièce en bois pour obtenir une surface propre et lisse. »
La cellule de parachèvement robotisé présente dans l'Usine Pilote de Proxinnov.

Le parachèvement automatisé de petites séries

Le parachèvement automatisé de petites séries nécessite de faire appel à plusieurs spécificités :

  • Des logiciels spécialisés de programmation hors ligne (PHL) des robots.
  • Des outillages flexibles et adaptables.
  • Des capteurs qui permettent d’être bons « du premier coup ».
  • Une intégration parcimonieuse des moyens technologiques pour répondre au juste besoin.

Le parachèvement robotisé : une révolution à portée de main pour les PME et ETI

Face à la pénurie de compétences et à la pression concurrentielle croissante, la robotisation du parachèvement offre une solution concrète pour booster la performance des entreprises. Cette technologie prometteuse permet de :

  • Combler le manque de main-d’œuvre qualifiée en automatisant les tâches répétitives et à faible valeur ajoutée.
  • Augmenter la productivité en réduisant les temps de cycle et en optimisant les flux de production.
  • Améliorer la qualité des produits en garantissant une précision et une répétabilité accrues.
  • Renforcer la compétitivité des entreprises en réduisant les coûts et en augmentant la flexibilité.

Plus qu’une simple technologie, le parachèvement robotisé est un véritable levier de transformation pour les PME et ETI.

En s’emparant de cette opportunité, les entreprises audacieuses ouvriront la voie vers un avenir plus performant et plus compétitif.